Yves P. Pelletier

Biographie
Ça, c'est MA photo préférée transformée!!! En 1981, Guy Lepage et un de ses copains, Richard Sirois, débutent une émission à CIBL, une station de radio communautaire. Guy demande à Bruno Landry ainsi qu'à Yves d'y participer. Les deux acceptent l'offre. André Ducharme fait également partie de la distribution. D'autres personnes contribuent plus ou moins régulièrement à l'émission. À la longue, le noyau central devient un groupe de 5 garçons : Yves, Guy, Bruno, André et Richard. Leur émission, "Rock et Belles Oreilles", fait rire les auditeurs à un point tel que certains de ces auditeurs viennent en studio pour les regarder travailler (devrais-je dire "déconner"? ). Une auditrice nommée Chantal Francke vient donc à la station et peu de temps après, elle fait partie du groupe.

Pour le groupe, "Rock et Belles Oreilles" est un gros party. Ils niaisent en ondes, ils font des parodies... C'est d'ailleurs pour parodier Michel W. Duguay qui travaille à CKOI que les membres (à part Chantal) se choisissent une lettre pour mettre après leur prénom. Yves choisi "P" pour aucune raison particulière. Peut-être parce que c'est la lettre qui lui faisait un plus beau nom?

En 1984, le groupe part en France pour assister au concours l'Assemblée Mondiale des Radios Communautaires. Heureux hasard... il gagne! De retour à Montréal, RBO poursuit leur carrière à CKOI. Alors que les émissions à CIBL étaient en direct, la gang doit maintenant enregistrer leurs émissions à l'avance. Ensuite vient le premier 45 tours du groupe : "Ça rend rap". La chanson et le videoclip sont un succès, mais Yves ne chante pratiquement pas dessus... Bah, ben coudonc! Au moins, on peut lui voir la face dans le clip! Lorsque RBO chante cette chanson en public au "Lundi des Ha-Ha!", Yves est dans la salle, surpris de voir la merveilleuse réaction des gens. Il est vraiment fier.

Une série de spectacles (nommée... "The spectacle"!) est commencée en juillet 1985. La popularité du groupe monte en flèche, si bien que Rock et Belles Oreilles remporte le titre de "Révélation de l'Adisq" en octobre. Le groupe commence même à faire de la télévision, ce qui leur donne encore plus d'habileté pour faire leurs "stupidités intelligentes". Ils explorent encore plus de facettes pour faire rire les gens... et pour rire d'eux ensuite. Richard Z. Sirois quitte le groupe à cette époque.

Un album, "The disque" est lancé en 1985 et un autre, "The spectacle"" en 1987. Mais le groupe souhaite en faire un composé exclusivement de chansons originales. C'est ainsi qu'en 1989 "Pourquoi chanter?" voit le jour sur les tablettes. Yves chante "Bonjour la police en duo avec Bruno Landry. Il chante aussi, en grande partie, "Le trou" et "Un enfant de toi". On s'apperçoit bien que Yves est non seulement un bon dessinateur, acteur et déconneur mais qu'il est aussi un très bon chanteur. RBO lance aussi "Anthologie du plaisir" en 1991, un album qui contient quelques chansons de "The disque" (dont "Arrête de boire", la fameuse chanson chantée par... Yves, ben oui! ) et pleins d'autres chansons dont "Je chante le blues", chantée par Big Papa Pelletier et Small Tata Lepage et "Oh Kitty!" encore chantée par notre Yves national.

Rock et Belles Oreilles poursuit leur carrière avec "Bête de scène", leur dernière tournée et le lancement de deux albums, "Le gros cru" et "Le gros cru 2". Les garçons continuent à faire de la radio et de la télévision mais finissent leur carrière avec l'émission "RBO hebdo" que l'on voit en 1994-95. RBO se sépare le 3 mai 1995.

Yves était le plus flyé et le plus artiste de Rock et Belles Oreilles. Parmi ses personnages les plus connus, sitons Monsieur Caron, le pauv' vieux monsieur perdu qui mange des whippet, qui parle de sa bru, qui aime Jean Couteux et qui se plaint sans arrêt de ses nombreuses maladies.

Stromgol, quant à lui, est un extra-terrestre qui vient de Amos et qui mange des roches... pis des saucisses! Yves se plait bien à dire que Stromgol, c'était peut-être lui à 4 ans et que Monsieur Caron, ce sera lui à 73 ans! Bien en tout cas, je ne lui souhaite pas de devenir comme Monsieur Caron...!

Le curé du bulletin pour les sourds est un autre personnage bien apprécié. Il n'avait pas de particularités spécifiques mais il était connu pour son langage gestuel hors du commun et son crâne dégarni!

Un personnage que l'on nommait rarement, le Lieutenant Boulianne, était toujours accompagné du Sergent Bigras. Le duo était toujours dans un Dunkin Donuts... ou bien dans un clip ("Bonjour la police").

N'oublions pas aussi que Yves interprétait régulièrement le "bip" du répondeur dont la seule réplique était : "Bîîîp" à la fin de chaque message prononcé par le répondeur à sa gauche. Tous les membres de RBO avait un rôle dans la famille Slomeau sauf Yves, mais il faisait toujours la victime des Slomeau lorsque cela était nécessaire. Et deux personnalités connues qu'il imitait régulièrement étaient Dagnel Spécifité et Paul McCartney...

Biographie - Yves, 3e partie


Intro - Biographie - Membres - Photos - Albums - Yves P. Pelletier - The Documentaire - Entrevues
Tests - Nouvelles - Audio - Vidéo - Liens - Guestbook - Le HTML - La Créatrice
2001, evelyne lessard